Nouvelle agression contre la police à Etampes

Nouvelle agression contre la police à Etampes

Paris Vox – Les jours se suivent et se ressemblent en Ile de France. Après le lynchage à Saint Denis, la patrouille agressée à Grigny, c’est à Etampes qu’une patrouille de la police municipale a été prise à partie par des individus suite à un contrôle de police d’un conducteur de moto.

Paris Vox – Les jours se suivent et se ressemblent en Ile de France. Après le lynchage à Saint Denis, la patrouille agressée à Grigny, c’est à Etampes qu’une patrouille de la police municipale a été prise à partie par des individus suite à un contrôle de police d’un conducteur de moto.

Alors qu’à Grenoble depuis 3 nuits les quartiers déchainent leurs violences suite à la mort de deux jeunes lors de leur fuite d’un contrôle de police sur un deux roues, le scénario inverse s’est produit à Etampes. La police municipale décide de contrôler une moto et son conducteur car la moto serait volée. Mais à ce moment, une vingtaine de personnes débarquent  et attaquent les policiers.

En plus de l’attaque au sol, une pluie de projectiles tombe sur les fonctionnaires municipaux : pavés, bouteilles, cailloux. Il y avait là clairement intention de tuer ou en tout cas de blesser gravement car selon une source proche du dossier les pavés faisait 1.5 kilo et sont tombés sur et juste à côté de la voiture. L’arrivée d’une voiture de la police nationale a permis aux municipaux de s’extraire de la situation.

Le conducteur de la moto, lui, en a bien sur profité pour s’échapper.

 La police nationale a réussi à appréhender un des assaillants qui a été reconnu par la police municipale comme l’un des meneurs. Il a directement était jugé  pour « violence avec arme, dégradation avec arme et embuscade ». Il a été condamné à 7 mois de prison sans mandat de dépôt et une interdiction de séjour d’un an à Etampes lui a été notifiée. Cependant sans mandat de dépôt et à cause de la surpopulation carcérale, il y a très peu de chance pour que le délinquant passe ne serait-ce qu’un jour derrière les barreaux…

Plus de peur donc que de mal dans cette affaire mais la voiture elle est très endommagée. Les parebrises avant et arrière ont explosé, la carrosserie est enfoncée en de multiples endroits et la facture s’élève à 8 000€.

Fermer le menu