L’office HLM de Seine Saint-Denis porte plainte contre l’Etat

L’office HLM de Seine Saint-Denis porte plainte contre l’Etat

Paris Vox – C’est une procédure quasiment sans précédent. Confronté à une délinquance qui mine l’existence de ses locataires, le bailleur social Plaine Commune habitat, gérant 18 000 logements sociaux dans 7 villes de Seine-Saint-Denis, a décidé de porter plainte contre l’Etat à qui il reproche de ne pas agir suffisamment pour remédier à la situation.


 

L’office HLM argue d’une « rupture d’égalité » des citoyens, et réclame l’augmentation des moyens de police dans le département. Il met également en évidence la prise de contrôle de quartiers entiers par des bandes de voyous liées au trafic de drogue et affirme que certains habitants sortant tard du travail préfèrent dormir chez des amis plutôt que revenir chez elles dans ces zones devenues dangereuses.

Si elle a peu de chances d’aboutir, la requête de Plaine Commune Habitat a surtout pour but de faire réagir les pouvoir s publics face à une situation qui ne cesse de se dégrader et devient ingérable.

En 2009, le maire PC de La Courneuve, Gilles Poux, avait entamé une démarche un peu similaire en saisissant la Halde pour dénoncer une «discrimination territoriale » dont souffraient ses administrés en matière d’emploi, de logement et de sécurité.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance