« Grossophobie », saison 2

« Grossophobie », saison 2

Paris Vox – La Mairie de Paris avait fait de la lutte contre la grossophobie une de ses priorités en 2018. La lutte contre ce type de « discrimination » demeure au programme de la Mairie en ce début d’année.

Une exposition photo en plein air contre la Grossophobie

La municipalité parisienne organise à partir du 22 février et jusqu’au 29 mars, une exposition en plein air sur les façades de la « Caserne Napoléon » (Paris 4e).

Cette exposition, on la doit à Hélène Bidard, adjointe à la Maire de Paris chargée de l’égalité femmes-hommes, de la lutte contre les discriminations et des droits humains, qui entend bien poursuivre la sensibilisation du grand public contre la « grossophobie ».

Quelles photos contre la « grossophobie » ?

En décembre 2017, la Mairie de Paris avait organisé un défilé de mannequin dans les salons de l’Hôtel de ville, sous la direction artistique de Vincent Mc Doom. Le photographe Emilio Poblete avait immortalisé l’événement et ce sont ces clichés que la Ville a souhaité voir exposés en plein air.
25 panneaux seront affichés sur les façades de la Caserne Napoléon (rue de Lobau et rue de Rivoli).

Pourquoi maintenant ?

La semaine de la mode est de retour à Paris pour les défilés automne/hiver « femmes » en cette fin février. Alors que les podiums proposent régulièrement des défilés où les mannequins sont très minces, la Mairie souhaite promouvoir « des valeurs d’égalité et de diversité dans le sillage du mouvement body positive (état d’esprit visant le bien-être dans son propre corps face à une société faite de diktats corporels) et de lutter plus largement contre toutes les formes de discriminations liées à l’apparence physique. »

Fermer le menu