Violences autour d’un lycée à Aubervilliers

Violences autour d’un lycée à Aubervilliers

Paris Vox – A Aubervilliers, la contestation des lycéens a tourné à l’émeute. Une voiture et des poubelles ont été incendiées et un magasin de téléphonie pillé.


Les faits se sont se sont déroulés près du lycée professionnel Jean-Pierre Timbaud, dans la cité des Quatre-Chemins.  Plus de 200 jeunes s’étaient rassemblés, dont certains en gilets jaunes, pour dénoncer le gouvernement et appeler à la démission d’Emmanuel Macron.

La manifestation a cependant rapidement tourné à l’affrontement avec les forces de l’ordre, au vandalisme et au pillage. De pompiers venus circonscrire les débuts d’incendies ont également été pris à partie par les «  jeunes » qui semblent trouver dans l’actuelle crise sociale une nouvelle occasion d’en découdre avec les autorités.

Dans un communiqué, le maire (PCF) de la ville, Meriem Derkaoui a expliqué « comprendre les inquiétudes des lycéens  » mais a néanmoins dénoncé les actes de dégradation, « qui mettent la sécurité des personnes en danger, sont à déplorer et doivent cesser  ».

Fermer le menu