Gilets Jaunes : la vraie violence dont personne ne parle…

Gilets Jaunes : la vraie violence dont personne ne parle…

Paris Vox (Tribunes) – Un des lieux communs pour traiter des manifestations qui ont eu lieu dans la capitale ces derniers week-ends est de les renvoyer à leur violence. Un de nos lecteurs considère que la véritable violence est ailleurs. Nous vous proposons de découvrir son point de vue. 


La vraie violence…

La vraie violence, c’est surtout l’immigration, la culpabilisation imposée dés l’école, la falsification de l’histoire de France, l’interdiction de revendiquer son héritage national.

La vraie violence, c’est la préférence des autres avant les nôtres.

La vraie violence, c’est le pouvoir des anti-nationaux, contre les nationaux.

Tout le reste en découle. Les chômeurs, les pauvres, les SDF, la pression fiscale, etc.

Dans une société homogène, on aurait beaucoup plus d’équilibre et beaucoup moins de rapports de force.

Mais les puissants ont besoin de pions interchangeables et corvéables à merci.

C’est ainsi que Macron, comme l’ensemble des européistes de Bruxelles et des oligarques de la finance internationale veulent faire tomber les frontières et créer le Tiers-Monde partout.

Fermer le menu