Semi échec de la « Marche pour le climat » à Paris

Semi échec de la « Marche pour le climat » à Paris

Paris Vox – Environ 12.000 personnes étaient dans les rues de Paris ce samedi dans le cadre de la “Marche pour le climat”, soit un tiers de participants de moins qu’en septembre dernier.


Cette mobilisation, qui avait pour but d’appeler à un sursaut face au dérèglement climatique, a moins mobilisé que la précédente, en septembre dernier, qui avait rassemblé à Paris 18.500 personnes, selon la préfecture de police et 50.000, au moins, selon les organisateurs.

Près de 80 rassemblements ont aussi été organisés en région, mobilisant là aussi un nombre de manifestants très inférieur aux espoirs des organisateurs. Seules les villes de Bordeaux, avec environ 2 000 manifestants et Lille, avec environ 3 000 manifestants, sont parvenues à mobiliser un nombre décent de participants.

La baisse de mobilisation sur la question du réchauffement climatique est surement liée au fait qu’elle ne semble pas avoir de sens car le gouvernement français est déjà extrêmement mobilisé au niveau international sur ce sujet. Ou du moins feint de l’être, médiatiquement parlant…

Aussi importants soient les sujets écologistes, le réchauffement climatique est un thème totalement absorbé par la doxa du camps des « réchauffistes » dont la méthode scientifique et les conclusions sont rejetées par un certain nombre d’autres spécialistes. Parmi ceux-ci, notons l’avis de Judith Curry (professeur à l’école des sciences de la terre et de l’atmosphère au Georgia Tech d’Atlanta, décorée par l’American Meteorological Society, de l’American Geophysical Union, de la NASA, de la NOAA et de la Fondation Nationale des sciences) qui  affirmait il y 3 mois que « presque la moitié du réchauffement constaté au XXe siècle s’est produite lors de sa première moitié, avant le développement mondial », en ajoutant que pour elle, « la climatologie est devenue un parti politique de tendance totalitaire », « une science douteuse au profit d’un projet politique ».

Fermer le menu