A Fleury-Mérogis, Salah Abdeslam multiplie les incidents

A Fleury-Mérogis, Salah Abdeslam multiplie les incidents

Paris Vox – Le terroriste islamiste se révèle un détenu particulièrement agressif et violent. La haine chevillée au corps, il insulte et menace régulièrement  le personnel.


Après deux ans d’emprisonnement en isolement, le « détenu le plus dangereux de France », responsable avec ses complices  des massacres du 13 novembre 2015, continue à professer son radicalisme islamiste et sa haine des « mécréants ».

« Moi, je suis musulman et vous êtes mécréants, des chiens ; un jour, ça va changer vous allez m’embrasser les pieds. » a-t-il notamment récemment hurlé à un membre du personnel venu lui apporter son repas.

Un signalement de cet incident a été effectué auprès du parquet antiterroriste et de la direction de l’administration pénitentiaire.

Son attitude en prison tranche avec son parfait mutisme lorsqu’il est convoqué devant le juge. Depuis son arrestation, Salah Abdeslam a en effet choisi le silence comme stratégie judiciaire.