Nîmes – PSG : Les points clés à retenir !

Nîmes – PSG : Les points clés à retenir !

Paris Vox – Paris se déplaçait samedi 1er septembre à Nimes. Les crocodiles, auteurs d’un bon début de saison, font office d’épouvantail. L’Olympique de Marseille est récemment tombé, sans honneur, aux Costières. Paris était prévenu et s’attendait à un gros match !


Un match à intensité

Paris s’est imposé 4 à 2 en terre nimoise après avoir mené 2 à 0 et s’être fait rejoindre à 2-2. Beaucoup de coups ont été donnés dans le match, la rencontre s’est d’ailleurs fini à 10 contre 10 après l’expulsion de Mbappé alors qu’il avait réagi avec véhémence suite à un mauvais geste nîmois. Comme lors de la dernière rencontre à domicile, chaque attaquant aura marqué. Neymar d’abord, après avoir hérité d’un centre ciselé de Meunier.  Di Maria ensuite qui doublait la mise sur un corner direct de toute beauté. Mbappé à son tour, sur un contre éclair pour redonner l’avantage aux siens. Et enfin, dans les arrêts de jeu, Cavani venait également son but !

Un milieu de terrain décimé

Le recrutement du remplaçant de Motta attendra. Pourtant, à la vue des joueurs emmenés à Nimes, on se dit qu’il va certainement manquer pendant la saison. Verratti et Diarra toujours convalescents, c’est une doublette Rabiot-Marquinhos qui était alignée. Le contenu est léger et Paris a régulièrement souffert au milieu de terrain contre Nimes. De quoi s’inquiéter avant de retrouver la Ligue des Champions ?

Les jeunes de la formation toujours à l’honneur pour rencontre Nîmes

8 jeunes issus du centre de formation du Paris SG étaient dans le groupe pour se déplacer à Nîmes. Quatre étaient sur la pelouse au coup d’envoi (Les deux champions du monde Kimpembe et Aréola, le gaucher Nsoki et le milieu Rabiot). Nimes alignait de son côté Loick Landre formé également par Paris. Nkunku s’ést même vue offrir le luxe de remplacer Neymar ! Bilan : Kimpembe et Aréola ont fait un match solide, Nsoki aura eu plus de mal à se montrer à son avantage. Rabiot aura joué en alternant le bon et le moins bon, mais n’aura pas convaincu…

Un mercato enfin terminé
  • Bilan des arrivées : Buffon, Kehrer, Bernat, Choupo-Moting

Le dernier jour du mercato aura vu la signature d’un arrière gauche en la personne de Juan Bernat. L’espagnol jusqu’alors sous contrat avec le Bayer Munich a connu de nombreux soucis physiques et n’entrait plus dans les plans de l’entraîneur bavarois. A Paris, on attend beaucoup de lui, surtout qu’avec la blessure de Kurzawa actuellement, il devrait vite jouer.

L’arrivée de Chopo-Moting était totalement inattendue. Ce dernier vient pour suppléer Cavani et ne devrait pas beaucoup jouer. Tuchel l’a déjà entraîné à Mayence et lui fait confiance.

  • Bilan des départs : Ben Arfa, Krychowiak, T.Motta, Pastore, Trapp (prêt), Lo Celso (prêt avec options d’achat) Guedes, Bahebeck, Yuri Berchiche.

Certains départs étaient attendus, d’autres moins, à l’image de celui de Lo Celso qui avait la totale confiance d’Emery et a disparu des radars depuis le début de saison. Trapp retourne à l’Eintracht Francfort, ce qui lui évitera de se cantonner au banc la saison durant. Motta, qui est désormais l’entraîneur des moins de 19 ans, n’a pas été remplacé.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance