Le mobilier du Ritz s’arrache à prix d’or

Le mobilier du Ritz s’arrache à prix d’or

Paris Vox – En fin de rénovation, le Ritz avait décidé de vendre son mobilier. Une réussite puisque la vente a atteint un record.


La maison de vente Artcurial a annoncé que le mobilier de l’hôtel de luxe s’était envolé pour 7,3 millions d’euros.

C’est sensiblement plus que la vente du mobilier du Crillon (5,9 millions d’euros en 2013) ou que celui du Plaza Athénée (1,4 million d’euros, aussi en 2013).

Le Ritz, propriété de l’Egyptien Mohamed Al-Fayed, a rouvert en 2016 après 4 ans de travaux. Il avait accumulé, en 120 ans d’existence, un nombre incalculable de meubles et d’objets. 3600 lots ont été mis en vente. La totalité des lots ont été vendus  !

Fermer le menu