La loi sur les « Fake News » se précise…

La loi sur les « Fake News » se précise…

Paris Vox – La loi sur les « Fake News » commence à prendre forme. Françoise Nyssen, ministre de la Culture, a donné quelques précisions sur cette proposition de loi qui devrait être débattue d’ici quelques jours.


Renommée loi sur « la confiance et la fiabilité de l’information », elle se concentrera sur les canaux de diffusion des prétendues « fake news » que sont les réseaux sociaux. En d’autres termes, le gouvernement annonce qu’il s’apprête à mettre en coupe réglée le dernier espace de liberté du monde moderne. Une vigilance particulière sera appliquée en période de campagne électorale. Pendant les cinq semaines de campagne, le CSA pourra suspendre la convention d’un média « sous influence étrangère ». Au vu du climat politique actuel, cette loi vise tout particulièrement les médias ayant des liens plus ou moins directs avec la Russie.

Un contrôle qui s’annonce très arbitraire, puisque le président du CSA est nommé par le président de la République et que les autres membres sont nommés par les présidents de l’Assemblée Nationale et du Sénat… Ce sont donc toutes les sources d’informations d’opposition au pouvoir en place qui risquent d’être censurés.

De leur côté, les réseaux sociaux comme Facebook ou Youtube devront décliner leur « devoir de coopération »  sur la question des « Fake News »  comme ils sont sensés déjà le faire pour la pédopornographie et le terrorisme. Ils devront également accroitre leur vigilance en période électorale.

Sous couvert de « transparence et de vérité », le gouvernement a semble-t-il décidé de mettre la main sur les informations « non conformes » fiscaux sur Internet et les réseaux sociaux, et de combattre ouvertement les sites qui résistaient jusqu’ici à la doxa des medias dominants…

Fermer le menu