Conseil régional : le groupe FN dépose 20 amendements à la commission permanente

Conseil régional : le groupe FN dépose 20 amendements à la commission permanente

Paris Vox – La première commission permanente de l’année au conseil régional d’Ile-de-France se tenait hier, mercredi 24 janvier. L’occasion pour le groupe FN, dirigé par Wallerand De Saint-Just, de déposer 20 amendements pour tenter d’infléchir la politique de la région.


Sur ces 20 amendements, trois nous ont semblé plus particulièrement marquants  :

-en matière de bioéthique, le Front national demande à ce que la dignité de la personne humaine et de son environnement soient respectés dans les processus de recherche, notamment par l’abstention de toute atteinte à la vie privée, à l’identité de la personne, à l’intégrité du corps humain, et de toute expérimentation sur des embryons humains.

-sur la thématique de l’égalité hommes-femmes, le Groupe dirigé par Wallerand de Saint-Just a rappelé qu’il était essentiel de ne pas oublier que la « complémentarité » était primordiale avant d’évoquer « l’égalité » de manière systématique.

-dans un rapport mettant en avant l’apprentissage du latin, les élus FN ont exprimé le souhait d’inclure en supplément l’enseignement du grec étant donné l’importance de son empreinte dans la civilisation occidentale.

Les autres amendements portaient quant à eux sur d’autres thématiques passées en revue par l’exécutif régional comme la formation professionnelle, les relations internationales, le développement économique ou l’administration générale.

Sans étonnement, l’intégralité de ces amendements a été balayée par l’ensemble des groupes politiques rejetant systématiquement tout ce qui provient du groupe FN, sans même se pencher sur le fond.

Vous pouvez retrouver l’intégralité des amendements proposés ici  :

https://www.iledefrance.fr/tribune-du-groupe-fn-idf-bleu-marine

 

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance