Faire un don
Le conducteur qui avait foncé sur la mosquée de Créteil  a été  remis en liberté

Le conducteur qui avait foncé sur la mosquée de Créteil a été remis en liberté

Paris Vox – Cet arménien arrivé en France il y a 12 ans, et plusieurs fois soigné en psychiatrie depuis lors, est sorti de l’hôpital et a été placé sous contrôle judiciaire.


L’homme devra se soumettre à plusieurs obligations: rester sur le territoire français, ne pas s’approcher à moins d’un kilomètre de la mosquée de Créteil, se faire soigner et pointer régulièrement dans un commissariat.

Il a été mis en examen vendredi pour « mise en danger de la vie d’autrui » et « dégradation volontaire du bien d’autrui », la qualification de « tentative de meurtre en raison de l’appartenance à une religion », initialement requise, n’a finalement  pas été retenue. Pas plus que celle de « tentative d’assassinat » à « caractère terroriste », que réclamait l’Union des associations musulmanes de Créteil, association gérant la mosquée.

En juin dernier, l’homme avait percuté avec sa voiture les barrières et traversé le terre-plein grillagé protégeant la mosquée. Aucun blessé n’avait été déploré.