Conditions de travail et hygiène : Des salariés de Mc Donald’s manifestent

Conditions de travail et hygiène : Des salariés de Mc Donald’s manifestent

Paris Vox – Samedi 4 novembre, plusieurs salariés de restaurants Mc Donald’s parisiens manifestaient. Les salariés des Mc Donald’s des Champs-Élysées et de l’avenue Wagram se plaignent de la reprise de leur établissement et de décisions de leurs directions pesant sur leurs conditions de travail.


1 000 euros de pertes de salaires par an

Des salariés de Mc Donald’s manifestaient samedi. Devant l’enseigne américaine, les drapeaux Solidaires et les bannières flottaient. Une quinzaine de personnes étaient présentes et scandaient des slogans revendicatifs.

Plusieurs revendications ont été portées à notre connaissance par des salariés que nous avons rencontrés et interrogés avenue de Wagram.

Ceux-ci nous expliquent que Mc Donald’s France, propriétaire de plusieurs restaurants, souhaite revendre leur établissement ainsi que plusieurs autres situés dans le secteur des Champs-Élysées. La vente de ces établissements pourtant très rentables pour la chaîne va entraîner selon eux une paupérisation des salariés précaires (CDD, temps partiel…).

Les syndicats chiffrent à 1000 euros les pertes de salaires par an et par personne. De plus cette revente “éclate” les contre-pouvoirs des organisation syndicales …

Mais les revendications ne s’arrêtent pas la… L’alternance entre les tâches de cuisine et d’entretien de la salle ou des sanitaires crispent les salariés.

Les salariés du Mc Donald’s des Champs-Élysées dénoncent le licenciement de deux salariés préposés au nettoyage des sanitaires et des locaux. Depuis ce licenciement, c’est le personnel des cuisines ou de “service” qui se charge de l’entretien des sanitaires ou de la salle.

Le Mc Donald’s des Champs-Élysées est l’un des restaurants les plus rentables du monde. Et le choix de se séparer de ces salariés peut interpeller.

Si le cumul des tâches peut surprendre, il est pourtant légal. En effet, il est des règles d’hygiène élémentaires dans la restauration. Celles-ci sont d’ailleurs codifiées et régentées par plusieurs réglementations bien souvent européenne (norme HACCP, Guide des bonnes pratiques d’hygiène…). En matière d’hygiène en restauration, il est commun de dire que les établissements ont une obligation de résultat et non de méthode. Bien que certaines méthodes sont déconseillées, il n’est pas d’interdiction formelle si le restaurateur prouve que les résultats sanitaires sont bons. Ainsi le fait pour un cuisinier de cuire un steak puis de nettoyer les toilettes avant de refaire cuire un steak ne pose pas de problème. Le salarié doit simplement bien se laver et désinfecter les mains entre les tâches…

Espérons pour les clients que les salariés sont rigoureux sur le lavage des mains. Le manque récurrent de personnel et la pression exercée sur ces derniers pour toujours faire plus laisse tout de même songeur.

Les salariés que nous avons rencontrés souhaitaient que les clients de l’enseigne américaine fassent pression avec eux afin que la cause des salariés soit entendue.

Fermer le menu