Basket : les entraîneurs français lancent leurs « assises »

Basket : les entraîneurs français lancent leurs « assises »

Paris Vox – C’est en région parisienne qu’ont décidé de se réunir pour la première fois les entraîneurs de Pro A de basket afin d’évoquer la situation et l’avenir de leur profession.  C’est également pour la première fois, en région parisienne, qu’il vont évoquer la « précarisation » de leur métier et fixer des objectifs pour son avenir. Ces premières  « Assises des entraîneurs professionnels du basket français » se tiennent aujourd’hui et demain (23 et 24 août).


De nombreuses questions seront soulevées au cours de ces deux journées de travail et de réflexion, notamment celles du peu de reconnaissance internationale des entraîneurs tricolores et de la précarisation croissante de leur carrière. L’événement est organisé en collaboration avec la Ligue nationale et l’UCPB (union des clubs professionnels de basket).

La profession est-elle en crise ? Certains n’hésitent pas à l’affirmer, arguant de l’hémorragie des joueurs français vers l’étranger et de la baisse de qualité, donc d’attractivité, du championnat national.

Pour Alain Weisz, vice-président du syndicat, ex-entraîneur de Nancy et sélectionneur de l’équipe de France, il convient de ne pas faire de catastrophisme mais d’établir un sérieux état des lieux permettant de fixer de nouvelles exigences et de nouveaux objectifs.

Au cours de ces assises, des « grands témoins » apporteront leur contribution ainsi que leur témoignage, notamment l’ex-président de l’OM Pape Diouf, le journaliste sportif Daniel Riolo (RMC) ou l’ancien DTN adjoint et vice-président d’Orléans Nicolas Raimbault.