Préavis de grève au collège de Gentilly - ParisVox

Préavis de grève au collège de Gentilly

 Paris Vox- Nous annoncions un préavis de grève lancé par les animateurs de la mairie de Paris. https://www.parisvox.info/2017/08/06/animateurs-greve-1er-septembre-a-paris/. D’autres appels à se mobiliser apparaissent, notamment dans l’académie de Créteil. Les non-titulaires appellent ainsi à une journée de mobilisation et un préavis de grève au collège de Gentilly vient d’être annoncé. 


Un préavis de grève au collège vient d’être annoncé pour la rentrée scolaire par le personnel du collège Rosa Parks de Gentilly dans le Val de Marne.

  • Un collège REP « surchargé » en raison des nombreuses nouvelles constructions d’habitations sur Gentilly (alors même que la carte scolaire aurait du être revue cette année)
  • Un deuxième poste de CPE réclamé depuis des années alors que l’établissement devrait dépasser les 500 élèves.
  • Une Dotation Horaire Globale insuffisante. Les enseignants exigent 7 heures en complément pour pouvoir fonctionner correctement.
  • Le départ de l’infirmière, dont le poste n’a pas été mis au mouvement.
  • Une secrétaire en congé maternité mais non remplacée.
  • Deux postes non pourvus en anglais et craintes pour l’espagnol.

D’autre part, l’intersyndicale de l’académie de Créteil (qui regroupe : CGT Educ’action, SNFOLC-FO, SNETAA-FO, SNES-FSU, SNUEP-FSU, SUD Éducation) appelle à une journée d’action. Celle-ci a lieu pour le personnel non-titulaire (personnel travaillant sous contrat avec l’administration).

Le rassemblement se tiendra le mercredi 6 septembre devant le rectorat de Créteil.

Les revendications sont :

  • Le réemploi de toutes et tous les non-titulaires !
  • La fin des temps partiels imposés !
  • Une réelle commission paritaire d’affectation pour les non-titulaires !

La rentrée s’annonce compliquée dans le Val de Marne. La contestation qui monte dans le milieu enseignant à Gentilly est significative de nombreuses lacunes préjudiciables pour les élèves.  En effet, le manque de professeurs pourrait avoir des incidences directes sur les élèves (nombres d’heures diminués dans une matière, planning incomplet…). Par ailleurs on sait que l’Etat a déjà par le passé était condamné pour des absences non remplacées d’enseignants (ce fut le cas récemment à Colombes, comme l’explique Le Monde dans cet article : http://www.lemonde.fr/education/article/2017/07/27/l-etat-condamne-pour-des-profs-non-remplaces_5165531_1473685.html)

 

© ParisVox.info 2016 - Dépêche libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine.
MOTS-CLEFS :
PARTAGEZ L'ARTICLE :
Garges-lès-Gonesse
Levallois-Perret(92)
Notez cet article :