Que vont devenir les Velib’ ?

Que vont devenir les Velib’ ?

Paris Vox – A partir de janvier 2018, le système de vélos en libre-service parisiens va changer de gestionnaire. Or les vélos appartiennent à l’ancien gestionnaire  : JC Decaux. Ils vont donc changer. Le nouveau gestionnaire devrait implanter des vélos semblables à ceux qu’il a déjà mis en circulation à Montpellier, entre autres.


Mais alors, que vont devenir les anciens Velib’, ceux que les Parisiens connaissent si bien  ? Que vont devenir les bornes, qui appartiennent elles aussi à JC Decaux  ? La réponse est finalement assez simple  : ils vont être recyclés. La majeure partie des vélos et des bornes vont être reconditionnés et ré-implantés dans les autres villes où JC Decaux espèrent gagner des marchés semblables à celui des Velib parisiens. Quant à ceux qui sont voilés, tordus ou abimés (un des grands maux du système Velib, dont les vélos ont souvent été vandalisés), il seront mis en pièces, fondus et recyclés sous forme de glissières d’autoroutes, de caddies ou encore de boites de conserve.

La question du recyclage des Velib n’est qu’une des nombreuses questions qui vont se poser lors du changement qui aura lieu d’ici quelques mois, en particulier sur le plan des infrastructures. Espérons que les Franciliens ne soient pas pénalisés dans cette affaire…

Fermer le menu