Conférence : « Carl Schmitt et la révolution conservatrice »

Conférence : « Carl Schmitt et la révolution conservatrice »

Paris Vox – le mouvement Dextra poursuit son cycle de conférences hebdomadaires en recevant, ce vendredi 28 avril à partir de 19 heures, Georges Feltin-Tracol, écrivain et journaliste, spécialiste des mouvements non-conformistes de l’entre-deux guerres à travers l’Europe.


George Feltin-Tracol, habitué du cercle, évoquera Carl Schmitt, figure emblématique de la pensée politique du XXe siècle et ses liens avec la révolution conservatrice allemande.

Carl Schmitt (11 juillet 1888 – 7 avril 1985) est un juriste (constitutionnaliste, théoricien et professeur de droit), un philosophe et un intellectuel allemand, se réclamant de confession catholique. Il s’engage dans le parti nazi dès 1933. Il est considéré par certains auteurs comme le juriste officiel du IIIe Reich1 du fait des rapprochements assez pertinents que l’on peut faire entre sa doctrine juridique du Décisionnisme et l’évolution institutionnelle de l’état du Reich sous le régime nazi.

Ses principales œuvres sont : Théologie politique (1922), La notion du politique (1927), Théorie de la Constitution (1928), Le Léviathan dans la doctrine de l’État de Thomas Hobbes (1938), Le Nomos de la Terre (1950), Théorie du partisan (1963).

Auteur d’une réflexion sur la nature de l’État et des constitutions, il considère, dans la filiation de la pensée de Jean Bodin, que la souveraineté étatique est absolue ou n’est pas. L’autonomie étatique, selon Schmitt, repose sur la possibilité de l’État de s’autoconserver, en dehors même de la norme juridique, par une action qui prouvera cette souveraineté

Les controverses liées à la pensée de Schmitt sont étroitement liées à cette vision absolutiste de la puissance étatique et son antilibéralisme, qui sont balancés par la posture de l’auteur dans ses engagements vers le « conservatisme libéral » ou le libéralisme conservateur

Rendez-vous Vendredi 28 avril, 19 heures, au bar le Molière, 12 rue de Buci, 75006 Paris.

Fermer le menu