Oise : la commune se mobilise contre l’assassin présumé

Oise : la commune se mobilise contre l’assassin présumé

Paris Vox – A Pont-Sainte-Maxence (Oise), la fuite en Turquie de l’assassin présumé d’un jeune militaire qu’il avait surpris chez lui en train de flirter avec sa fille ne passe pas. La colère et l’incompréhension règnent chez les habitants de la bourgade qui se mobilisent pour obtenir la remise à la justice française du fugitif.


Ils veulent la justice, rien de plus, et ne supportent pas l’idée que le tueur présumé, Muhittin Ulug, puisse échapper à ses responsabilités. L’homme de 45 ans, d’origine turque mais de nationalité française, vivrait actuellement au sein de la communauté kurde de Turquie.
Sa victime, Julien Videlaine, âgé de 20 ans, avait été tuée en 2014 de 18 coups de couteau au domicile de sa petite amie de 19 ans. « Un crime d’honneur » selon des proches de l’assassin présumé.
C’est grâce à Facebook que les parents de la victime ont pu retrouver la trace du fugitif qui n’hésitait pas à s’exhiber dans des soirées et des fêtes se déroulant dans la zone kurde de Turquie.
Les autorités turques ont été sensibilisées à cette situation et l’ambassadeur de Turquie a même reçu la famille du jeune homme assassiné.
Pour le moment, la proximité de Muhittin Ulug avec le PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) expliquerait la difficulté des autorités turques à intervenir.
La famille et les proches du défunt comptent désormais sur les autorités françaises pour faire pression sur leurs homologues turques afin que ce crime odieux ne reste pas impuni.