Le gouvernement facilite le recours à la PMA à l’étranger

Le gouvernement facilite le recours à la PMA à l’étranger

Paris Vox – C’était l’une des promesses faites jeudi dernier par François Hollande aux représentants des associations militantes activistes LGBT : la circulaire punissant les gynécologues orientant leurs « patientes » vers l’étranger pour y subir une PMA (procréation médicalement assistée) sera très prochainement abrogée.


Répondant ainsi favorablement aux exigences des militants homosexuels, la ministre des familles, Laurence Rossignol a expliqué qu’il s’agissait d’une «  proposition juste par ce qu’il n’y a aucune raison de compliquer la vie des couples lesbiens », a déclaré la ministre sur Public Sénat.
Un premier pas évident vers l’autorisation en France du recours à la PMA pour les couples homosexuels et lesbiens. Une volonté partagée par de « nombreux membres du gouvernement », selon le ministre, au nom de la lutte sans fin contre les « discriminations », même celles imposées par la nature.
Cette légalisation de la PMA pour les homosexuels, promesse de campagne du président socialiste, avait été ajournée pour ne pas exacerber la contestation née du « mariage pour tous ». Maintenant que le mouvement « La manif pour tous » s’est quasiment éteint et que la plupart de ses promoteurs ont rejoint les couloirs de la politique politicienne, le projet refait surface.