« Nuit des débats », l’anti « Brèves de comptoir » ?

« Nuit des débats », l’anti « Brèves de comptoir » ?

Paris Vox – Le 2 avril, de la sortie de bureau au petit matin, la mairie de Paris, soucieuse du dialogue entre ses habitants, les invite « à investir cafés, espaces publics, lieux d’échange et lieux de vie (sic) » pour une grande « nuit des débats ». En bref « une invitation à se retrouver, se parler, discuter et débattre. »

La municipalité, jamais en retard d’une action citoyenne, a donc décidé de prendre en mains les traditionnelles conversations de bistrots et de donner un coup de pouce administratif aux échanges entre parisiens, visiblement en panne d’inspiration puisque nécessitant l’intervention de l’institution.

Afin que cette nuit de palabres et de conversations se passe au mieux, la mairie fournit donc une liste des débats qui ont son agrément et auxquels sont invités à participer les parisiens ( « Vaincre les a-priori… », « Devrions-nous être féministes ? », « Comment déverrouiller la France ? », « Le plaisir féminin est-il toujours tabou ? »…) ainsi qu’un kit d’organisation et un mode d’emploi pour mener et construire un débat.

Un dispositif d’encadrement qui devrait permettre d’éviter les sujets trop sensibles, ainsi que les « dérapages », propos radicaux, opposition virile, envolées excessives et autres échappées politiquement incorrectes qui font tout le charme et l’intérêt des débats spontanés et naturellement engagés.

http://www.paris.fr/nuitdesdebats

Fermer le menu

Terminus
Terminus pour le Hussard, le polar "politquement incorrect"

Terminus
Terminus pour le Hussard, le polar "politiquement incorrect"