La « Carte citoyen-citoyenne », une simili carte d’identité pour tous ?

La « Carte citoyen-citoyenne », une simili carte d’identité pour tous ?

Paris Vox – Etrange concept que celui de la « Carte citoyen-citoyenne » mise en place par la Mairie de Paris. Cette « carte » s’adresse à tous les parisiens sans condition de nationalité et à partir de 7 ans. Elle « ouvre les portes du Conseil de Paris, fait découvrir des lieux insolites ou célèbres, permet de participer à des formations citoyennes, de rencontrer des élus… ». Elle est automatiquement proposée à tous les écoliers parisiens. Il est cependant précisé que les parents sont libres de la refuser (En justifiant leur choix  ? En rejoignant une liste de suspects non-citoyennement corrects  ?). But de l’opération  ? « Que chacun-e (sic) puisse se sentir citoyenne-citoyen dès le plus jeune âge. »

Seul problème  : traditionnellement en France, pour être « citoyen », il faut avoir la nationalité française. En France donc, mais apparemment pas à Paris. Sur le site de la Mairie de Paris un discret astérisque indique toutefois que « la Carte Citoyenne-Citoyen de Paris ne permet pas d’accéder à la nationalité française et aux droits qui lui sont attachés». Du moins pour le moment… Et l’on sent bien que l’on espère que ce moment soit le plus bref possible.  Car comment refuser les mêmes droits, celui de vote par exemple, à des gens qui sont « citoyens-citoyennes » de la capitale française par la grâce de Madame Hidalgo  ?

Et c’est bien là que se révèle l’aspect idéologique de la démarche. Cet ersatz de carte d’identité court-circuite la notion de nationalité pour renforcer la volonté d’indifférenciation du « tous égaux, tous pareils ». Et ce « dès le plus jeune âge » comme toute bonne politique d’endoctrinement.

 

Fermer le menu