GI : « Le gouvernement Macron a choisi son camp, celui de l’islamiste Erdogan »

GI : « Le gouvernement Macron a choisi son camp, celui de l’islamiste Erdogan »

Paris Vox – Samedi 7 mars, Génération Identitaire s’invitait devant l’Ambassade de Turquie pour dénoncer le chaos migratoire aux frontières grecques. Retour sur cette action à travers une entrevue avec la section parisienne de Génération Identitaire.

Que vous inspire actuellement la situation en Grèce  ?

La situation actuelle en Grèce nous renvoie forcément à la célèbre bataille des Thermopyles, évènement de l’histoire qui nous inspire quotidiennement en tant qu’identitaires.

2500 ans après notre civilisation est encore en danger. À l’époque elle ne fut sauvée que par le sacrifice des soldats hélléniques. Aujourd’hui encore, les Grecs font face mais nous avons notre part de responsabilités dans ce combat.

C’est pourquoi nous demandons par pétition que la France envoie des navires et des hommes pour les épauler face à cette invasion. La riposte doit aussi se faire sur les champs politique, diplomatique et économique. Plusieurs pays européens ont déjà annoncé leur soutien sur place, car c’est bien toute l’Europe qui est menacée.

Vous cibliez Erdogan comme ennemi de l’Europe lors d’une manifestation samedi, pourquoi ?

Erdogan, le président islamiste de la Turquie, a ouvert ses frontières et encourage des dizaines de milliers de migrants à déferler sur l’Europe à travers la Grèce.

Sa volonté de déstabiliser et islamiser l’Europe n’est pas nouvelle. Aujourd’hui, il menace de lancer sur notre continent les presque 4 millions de migrants musulmans présents dans son pays. Le temps n’est plus au conflit idéologique mais civilisationnel. La Turquie désigne l’Europe comme ennemi.

Notre action de samedi était donc une réponse à l’affront d’Erdogan. C’est pour cette raison que nous avons déployé une banderole devant son ambassade à Paris : « Erdogan ennemi de l’Europe » et brûlé plusieurs de ses portraits. Il doit comprendre que les Européens ne se laisseront pas envahir sans réagir.

erdogan islamiste

Suite à votre rassemblement, plusieurs militants ont été placés en garde-à-vue. Sont-ils menacés par des poursuites  ?  

En effet, suite à l’action pacifique mais revendicative de Génération Identitaire en soutien au peuple grec, 6 militants dont une fille ont été interpellés par les forces de l’ordre.

Ils ont passé la nuit en garde à vue et ne sont ressortis qu’au bout de 24h. Pour le moment ils n’ont qu’un rappel à la loi et 3 ans de mise à l’épreuve.

Mais cette répression envoie un signal  : le gouvernement d’Emmanuel Macron a choisi son camp, celui de l’islamiste Erdogan !

Comment peut-on suivre et soutenir vos actions depuis la suspension de vos comptes sur Facebook notamment  ?

Il est devenu difficile de nous suivre et de nous soutenir financièrement tellement la répression nous concernant sur les réseaux sociaux et les plateformes de paiement est forte.

Sur Facebook le nom « Génération Identitaire » ne « respecte pas les conditions d’utilisations » nous ne pouvons donc plus avoir de comptes.

Sur Twitter, nous sommes victimes de la même censure même si nous communiquons via les porte-paroles du mouvement. Les moyens de paiement mainstream ont aussi bloqué nos comptes (Paypal, Stripe, certaines banques françaises…). Cela ne nous empêche pas d’agir car cela prouve que nos actions dérangent.

Grâce au soutien indéfectible de nos sympathisants nous continuons d’agir et de recruter régulièrement. Vous pouvez nous suivre sur Telegram, VK, Twitter (Romain Espino, Clément Martin, Anaïs Lignier) et bien sûr notre site internet  : https://generationidentitaire.org Pour nous soutenir financièrement  : http://leetchi.com/c/gi ou par chèque au 5 montée du change 69005 Lyon