Municipales : l’heure des promesses

Municipales : l’heure des promesses

Paris Vox – A l’approche des élections municipales, chaque candidat y va de ses propositions pour faire voter le bon peuple en sa faveur. A lire et à écouter les propositions, entre démagogie et utopie, on se dit que ça va être sacrément chouette Paris dans quelques années !

Déplacer une gare, ou une partie de son trafic.

La construction promise par Griveaux d’un « Central Park » ravira les adorateurs de New-York. Tout le monde n’a pas eu la possibilité d’aller aux Etats Unis. Alors vu que les fast food et les magasins d’inspiration américaine pullulent, on pourrait aussi créer un grand parc à l’américaine. Les aficionados de « Friends », espèrent déjà que Phoebe pourra jouer de la guitare avec ses amis dans le café voisin.

La construction du parc impose de déplacer la Gare de l’Est. Si l’affaire n’est pas impossible, c’est tout de même très ambitieux, surtout venant d’un candidat qui avait promis de faire cesser les travaux et de faire un moratoire sur ceux-ci…

De gares il est aussi question chez Villani. Le mathématicien désormais en rupture de ban d’En Marche propose de délocaliser les arrivées de Thalys et d’Eurostar. Si de nombreux voyageurs se plaignent de la saleté et de l’insécurité gare du Nord, pas sûr qu’ils soient davantage emballés d’arriver à Saint-Denis. C’est pourtant l’idée du député de l’Essonne. La Gare du Nord a bien des défauts mais présente l’avantage majeur pour les voyageurs de se situer à Paris centre.

Enfin, ces deux propositions ne peuvent relever du seul Maire de Paris. Les implications sont nombreuses et de nombreux opérateurs devraient se positionner (la SNCF et l’Etat en tête).

Une Municipale, enfin !

La police municipale devrait enfin voir le jour. La plupart des candidats soutiennent désormais ce projet. Anne Hidalgo souhaitait même en créer une avant de finir le mandat actuel.

La question que l’on peut se poser c’est à quoi doit servir la PM à Paris, avec quel effectif et quels moyens.L’ensemble des candidats n’est pas pour que la Police Municipale parisienne soit armée. D’autres envisagent des solutions technologiques avant-gardistes.

La délinquance explose à Paris et le tourisme pâtit bien plus de ses conséquences que des Gilets Jaunes par exemple. Paris a mauvaise presse à l’internationale, la ville est considérée comme de moins en moins sûre.

Pour les citoyens ou associations, c’est le moment de formuler ses voeux, pour la Police ou pour le reste d’ailleurs. Pour le politique, l’heure des promesses ne coûte pas cher !

Fermer le menu