Patrimoine : des inégalités toujours très fortes

Patrimoine : des inégalités toujours très fortes

Paris Vox – La crise des Gilets Jaunes  en a été le symptôme, la France est malade de ses inégalités sociales et économiques.  Ainsi, l’INSEE constate que le patrimoine des ménages restait, début 2018, très inégalement réparti, la moitié la mieux dotée des ménages concentrant 92 % des avoirs patrimoniaux.

De leur côté, les 5 % les mieux dotés détiennent un tiers de l’ensemble du patrimoine français, et les 1 % les plus riches détiennent  16 % de celui-ci.

Cette concentration concerne tout particulièrement le patrimoine financier : les 5 % des ménages les mieux dotés en patrimoine financier en détiennent plus de la moitié et 1 % des ménages en possèdent 31 %.

Par comparaison, les 5 % des ménages les mieux dotés en patrimoine immobilier détiennent 28 % du patrimoine immobilier total.

Une situation qui s’explique notamment par la répartition particulière du patrimoine du 1 % des ménages les mieux dotés, davantage composé d’actifs financiers (34 % contre 18 % pour les autres ménages) et de patrimoine professionnel (28 % contre 7 % pour les autres ménages), et beaucoup moins d’immobilier (30 % contre 67 %).

L’étude de l’Insee montre également que l’âge se révèle un déterminant majeur : le patrimoine net moyen passe de 38 500 euros pour les ménages dont la personne de référence a moins de 30 ans à 315 200 euros pour les ménages de sexagénaires.