Droits de l’enfant : des sentinelles debout

Droits de l’enfant : des sentinelles debout

Paris Vox – Nous relayons l’appel de Sentinelles parisiennes à l’occasion des 30 ans des droits de l’enfant.

30 ans de la convention internationale des droits de l’enfant.

Elle a été signée le 20 novembre 1989.
Elle prévoit dans son article 7.1 que « l’enfant est enregistré aussitôt sa naissance et a dès celle-ci le droit à un nom, le droit d’acquérir une nationalité et, dans la mesure du possible, le droit de connaître ses parents et d’être élevé par eux. »
Cette année en France, ce qui devrait être un joyeux anniversaire sera triste, à cause d’un horizon législatif menaçant. Notre pays s’apprête à la violer sciemment. En ouvrant la PMA aux femmes seules ou en couple, des législateurs-idéologues veulent substituer la volonté à la biologie dans l’établissement de la filiation. Les objections sont très nombreuses, mais tout en feignant de tenir un débat, la majorité tente de passer en force sur ce sujet clivant, au mépris de l’intérêt des enfants et du principe de précaution. Le père devient superflu, la médecine une simple prestation de service, les gamètes des marchandises sur un marché : la liste des conséquences nocives n’est pas close …

Les Sentinelles ne veulent pas de l’effacement du père, de cette subordination de l’homme au marché et au progrès, du seul désir qui crée la norme, de l’effacement du bien commun derrière les intérêts particuliers.

Des Sentinelles de Paris veilleront le 20 novembre à partir de 20:00 face au Sénat, pour témoigner modestement de la mobilisation de tout ceux qui refusent de faire de l’enfant, des gamètes et du corps des femmes pauvres de simples objets de commerce.

Le mode opératoire est simple : se tenir debout, silencieux, sans slogan ni pancarte ni signe distinctif face à ce palais où sont votées nos lois. Respecter l’ordre public et une distance suffisante avec les autres Sentinelles. Conserver la plus grande bienveillance envers les forces de l’ordre qui tentent d’intimider ou les passants qui interrogent, et la plus grande détermination.

Vous êtes les bienvenus pour vous joindre à nous 10 minutes, une heure ou plus. S’inscrire sur l’évènement Facebook en bout de lien n’est en rien un pré-requis.

Des Sentinelles

Informations pratiques

  • mercredi 20 novembre de 20:00 à 23:30
  • Square Francis Poulenc, 75006 Paris
  • RER B Luxembourg
Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance