Elections étudiantes : bagarre générale à Nanterre

Elections étudiantes : bagarre générale à Nanterre

Paris Vox – A l’université de Nanterre, fief « historique » de l’extrême-gauche estudiantine, on n’aime pas beaucoup la contradiction. A l’approche des élections universitaires, plusieurs incidents avaient déjà éclaté entre activistes d’extrême-gauche et membres de la « Cocarde étudiante ». Aujourd’hui, c’est une bagarre générale qui a vu s’affronter les deux camps.

Ce jeudi matin, des  heurts ont en effet  éclaté à la sortie du RER Nanterre-Université à la suite d’un distribution de tracts.

C’est aujourd’hui que les étudiants étaient appelés aux urnes pour renouveler les représentants des universités Paris 8 et Paris Nanterre au conseil d’administration et au conseil académique de la Communauté d’universités et établissements (ComUE) Université Paris Lumières et Paris Nanterre.

Deux listes étaient en concurrence pour ces postes  ; le vieux syndicat gauchiste l’Unef et les nouveaux venus « de droite »  : La Cocarde.

C’est vers 9 heures du matin que les hostilités ont débuté entre les deux groupes, les uns scandant « L’Internationale », les autres « La marseillaise ».  Viennent ensuite les insultes, les provocations, puis les échauffourées qui concerneront presque une centaine de protagonistes.

En surnombre et armés, les gauchistes s’en prennent violemment à leurs adversaires qui ne veulent pas leur céder le terrain.

Il faudra l’intervention de la police et des CRS pour ramener le calme un peu après 10 heures.

Fermer le menu