Suspension des bus le soir à Grigny

Suspension des bus le soir à Grigny

Paris Vox – Il est des scènes que l’on croirait tout droit sorties de romans. Jeudi dernier, peu avant minuit, un bus de la société Tice a été caillassé alors qu’il traversait le quartier, réputé difficile de la Grande Borne.  Aucun blessé n’est à déplorer mais les passagers ainsi que le conducteur ont déclaré être choqués. On le serait à moins…

Le conducteur a d’ailleurs, pour sa part, porté plainte.

La ligne 402, à laquelle appartient le bus attaqué la semaine dernière, avait été inaugurée en août dernier. Cette ligne, perçue comme une véritable révolution était censée désenclaver ce quartier isolé. Le coût de l’installation de cette ligne s’était élevé à 22 millions d’euros, financés par les pouvoirs publics.
Suite à cette attaque, que la Tice a estimé « être préparée », les trois lignes qui traversent cette banlieue de l’immigration seront arrtées après 20h. Et ce jusqu’au 14 avril.

En attendant qu’une nouvelle attaque fasse cesser la ligne définitivement  ?

Fermer le menu