La région aide les commerces vandalisés

La région aide les commerces vandalisés

Paris Vox – Le conseil régional a voté une série de mesures pour aider les commerçants victimes de dégradations liées aux manifestations des «  gilets jaunes  ».

Qui peut prétendre à cette aide ?

– Les commerçants, artisans, professions libérales ou entreprises indépendantes (y compris franchisée), ayant entre 0 et 50 salariés et leur établissement en Île-de-France,

– Avoir un lieu d’activité ayant subi des dégradations (vitrines détruites, traces de fumée, magasins pillés et saccagés, etc.) constituant des dommages qui conduisent à des dépenses immobilisables (travaux de réparation des locaux, achat de mobiliers ou d’équipement informatique nécessaires à la poursuite de l’activité, etc.) laissant, après intervention des assurances, un reste à charge.

Pour couvrir quelles dépenses  ?

Dégradations (vitrines détruites, traces de fumée, magasins pillés et saccagés, etc.) survenues lors des manifestations des « gilets jaunes », qui conduiraient à des dommages laissant, après intervention des assurances, à un reste à charge pour le commerçant ou l’artisan.

Quelles aides  ?

Les aides accordées aux professionnels le sont sous forme de subventions d’équipement, d’un montant forfaitaire entre 1 000€ et 7 000€ selon le reste à charge pour le commerçant ou l’artisan.

Ou déposer les dossiers d’aides ?

Les dossiers de demande d’aides peuvent être déposés par les professionnels du 20 mars au 20 juin 2019 auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie Paris Île-de-France (CCI Paris Île-de-France) et de la Chambre Régionale de Métiers et d’Artisanat d’Île-de-France (CRMA Île-de-France).

 

Fermer le menu