Vidéo verbalisation : bilan 2018

Vidéo verbalisation : bilan 2018

Paris Vox – Comme chaque année la Préfecture de Police présente le bilan annuel de son unité de vidéo verbalisation. Paris Vox vous donne les clés de celui-ci !

Quel bilan pour 2018 ?

La vidéo verbalisation a relevé 119 193 infractions en 2018 ( contre seulement 83 667 en 2017, soit une augmentation de 42 %). 71 % des infractions constatées sont liées à la circulation ou au stationnement dans les couloirs de bus.

La préfecture précise que cet outil de surveillance a également permis l’identification de 116 véhicules recherchés ou signalés volés.

Quelles infractions sont punissables par la vidéo verbalisation ?
  • Non-respect des signalisations imposant l’arrêt des véhicules (feu rouge, stop…)
  • Non-respect des distances de sécurité entre les véhicules
  • Usage indu de voies et chaussées réservées à certaines catégories de véhicules (bus, taxis…)
  • Défaut du port de la ceinture de sécurité
  • Usage du téléphone portable tenu en main en situation de conduite
  • Circulation, arrêt et stationnement sur bandes d’arrêt d’urgence
  • Chevauchement ou franchissement des lignes continues
  • Non-respect des règles de dépassement
  • Non-respect des « sas-vélos »
  • Défaut de port du casque par le conducteur ou le passager d’un deux-roues motorisé
  • Non-respect de la priorité de passage due à un piéton
  • Circulation en sens interdit
  • Manœuvres interdites sur autoroute (demi-tour, marche arrière)
  • Encombrement de carrefour
  • Plaques d’immatriculation non-conformes.

Fermer le menu