Invasion de punaises diaboliques en Ile de France

Invasion de punaises diaboliques en Ile de France

Paris Vox – Il n’y a pas que les rats qui pullulent à Paris. Cette année, le fléau de l’automne est la « punaise diabolique ».


De son nom scientifique Halyomorpha halys, ce petit insecte volant est tout à fait inoffensif au premier abord. Plus grosse que la traditionnelle punaise de lit, de couleur verte ou marron, elle est connue pour faire du bruit en volant et surtout de sentir particulièrement mauvais lorsqu’elles sont écrasées.

Alors que le froid commence à se faire sentir, la punaise diabolique cherche le chaud des appartements pour passer l’hiver. Le grand danger des punaises diaboliques est leur capacité à se reproduire à une vitesse phénoménale. La femelle peut pondre jusqu’à 200 œufs à la fois. Cette reproduction vitesse grand V pourrait avoir des conséquences désastreuses sur certaines cultures françaises, notamment les cultures maraîchères et fruitières.

Face à des punaises diaboliques, il est recommandé de ne pas simplement les éloigner mais de les tuer afin qu’elles ne puissent pas se reproduire. Par ailleurs, un site a été mis en place par le muséum d’histoire naturelle pour les signaler.

Fermer le menu