Mantes-la-jolie (78) : la mairie en lutte contre les décharges sauvages

Mantes-la-jolie (78) : la mairie en lutte contre les décharges sauvages

Paris Vox-  Mantes-la-jolie mérite de moins en moins son nom, surtout le tristement célèbre quartier du Val Fourré qui, lorsqu’il n’est pas embrasé par des émeutes ethniques, se couvre de détritus et de gravats déposés sauvagement dans l’espace public, aux pieds des tours. Face à l’importance du phénomène, la mairie tente de réagir…


La ville a donc décidé d’utiliser son réseau de caméras de vidéosurveillance pour tenter de mettre un terme, ou du moins de limiter, les dépôts sauvages d’ordures. En effet, durant l’été dernier, la municipalité avait retiré, aux frais du contribuable, 2 tonnes d’ordures sauvages pour le seul quartier du Val-Fourré. Ne pouvant se permettre de réitérer régulièrement ce genre d’action, la mairie s’attaque donc aux contrevenants. Grâce à l’enregistrement de leur plaque d’immatriculation par la vidéosurveillance, ils seront verbalisés. D’abord d’un PV routier, d’un montant de 135 euros. Ensuite une plainte sera déposée qui peut aboutir sur une nouvelle amende pouvant aller jusqu’à 1500 euros.

Selon le maire (LR), Raphaël Cognet, une dizaine de ces procédures auraient déjà été lancées.

Si l’initiative peut paraître louable, reste à savoir qu’elle sera le taux de recouvrement des amendes prononcées et qui ira réclamer leur paiement au cœur d’une cité où même la possible hésite à entrer…

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance