Paris dans la littérature

Paris dans la littérature

PARIS VOX – EN PARTENARIAT AVEC LA REVUE LITTÉRAIRE NON CONFORME LIVR’ARBITRES, RETROUVEZ DÉSORMAIS RÉGULIÈREMENT SUR PARIS VOX UNE SÉLECTION D’EXTRAITS DE TEXTES LITTÉRAIRES ÉVOQUANT PARIS ET L’ILE DE FRANCE, LEUR HISTOIRE, LEURS HABITANTS, LEURS RUES ET LEURS MONUMENTS…. AUJOURD’HUI, PATRICK BESSON.


« Montsouris dans les années 10. On cite souvent les années 20, jamais les années 10. Les artistes célèbres dans les années 10 étaient-ils tous nuls ? Les années 60 disparaîtront-elles également de l’histoire de l’art ? Montsouris, le parc des émigrés russes : on n’entendait que leurs pépiements d’oiseaux de passage. On les reconnaissait à leurs livres ouverts sur leurs genoux. Ils ne regardaient personne. Ils avaient des yeux d’insomnie et une cigarette au bec, sauf Lénine qui dormait bien et ne fumait pas. Ils étaient habillés comme des bourgeois désargentés. Les rouges dans le quatorzième arrondissement de Paris avant la révolution, les blancs dans le quinzième après. Où ils se marchaient dessus dans le petit square Saint-Lambert entouré d’immeubles de brique qui leur rappelaient le Kremlin où habitaient désormais des pauvres devenus commissaires, c’est-à-dire ministres. Les rouges faisaient manger les cygnes de Montsouris ; dans le square Saint-Lambert, ni plan d’eau, ni cygnes pour les blancs. »

Patrick Besson, Tout le pouvoir aux soviets, Editions Stock, 2018.