Violences et arrestations en marge de la “marée populaire”

Violences et arrestations en marge de la “marée populaire”

Paris Vox – Des quarante-deux personnes placées en garde à vue samedi en marge de la “marée populaire”, neuf personnes, dont un mineur, étaient toujours en garde à vue dimanche a-t-on appris auprès du parquet de Paris.


Des six mineurs placés en garde à vue samedi, la procédure a été classée sans suite pour cinq d’entre eux. Le dernier a été maintenu en garde à vue dimanche.

Parmi les adultes, vingt-trois majeurs ont vu leur procédure classée sans suite et huit ont été prolongées pour participation à un groupement formé en vue de commettre des dégradations ou des violences. Enfin, deux ont été déférés en vue d’une comparution immédiate devant le parquet.

Les forces de l’ordre ont rapidement dissous un groupe de militants “black blocs” samedi dans le cortège parisien, selon le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb. Sept policiers ont été légèrement blessés.

Fermer le menu