Faire un don
Les conditions de détention de Salah Abdeslam allégées

Les conditions de détention de Salah Abdeslam allégées

Paris Vox – A Fleury-Mérogis, on semble beaucoup se préoccuper de la santé et du bien-être du tueur islamiste du Bataclan, Salah Abdeslam, dont les conditions de détention viennent d’être « aménagées » afin de faire face à des signes de « dégradation de sa santé mentale ».


L’ultime survivant du commando islamiste qui a perpétré l’attentat du Bataclan le 13 novembre (130 morts, 413 blessés) aurait un « état psychologique inquiétant » qui pourrait même faire craindre un « suicide ». Une perspective qui semble beaucoup inquiéter l’institution pénitentiaire et le parquet de Paris puisque des « allègements » de ces conditions de détention lui ont été accordé.

Ainsi, notamment, la vitre de séparation en plexiglas qui équipait le parloir du détenu a été retirée afin que celui-ci puisse être en contact avec ses proches.

Rappelons que Salah Abdeslam dispose d’une cellule de 10 mètres carré, équipée d’un téléviseur, d’une douche, d’un réfrigérateur et d’un réchaud. Il a le droit à 2 heures de promenade quotidienne dans un espace réservé et peut faire sa prière en cellule, jouissant d’un tapis de prière et d’un exemplaire du Coran.