Essonne : paysage de désolation sur l’ancien emplacement du camp de Roms

Essonne : paysage de désolation sur l’ancien emplacement du camp de Roms

Paris Vox – Un campement de Roms a été démantelé à Champlan dans l’Essonne il y a plusieurs semaines. Le site est aujourd’hui jonché de déchets et fortement pollué…


Dans l’Essonne, un camp de Roms qui abritait une centaine de personnes a été récemment démantelé sur le territoire la ville de Champlan, commune rurale située au Sud de Paris à une vingtaine de kilomètres de la capitale.

L’expulsion de ce campement après trois ans d’occupation illégale est en premier lieu source de soulagement pour le propriétaire des terres agricoles et pour les riverains. Le second sentiment est cependant la désolation face a la décharge qu’est devenu le terrain aujourd’hui.

Le terrain est jonché de détritus en tous genres, batteries, pneus, caisses, bidons sans parler des vêtements et des résidus alimentaires (bouteilles en verre et canettes notamment).

On estime que plus de 400 tonnes de déchets étaient disséminées sur le terrain et si près de la moitié a déjà été enlevé, la tache s’avère compliquée et les différents responsables locaux (élus, syndicat de déchets etc) débattent pour savoir de qui relève cette compétence. Il en va de même pour la question de la « dépollution » du terrain qui semble être devenue indispensable et dont la note pourrait être sacrément salée, nos confrères du Parisien avançant une somme de 200 000 €…

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance