Agenda des sorties culturelles : ce qu’il ne faut pas manquer !

Agenda des sorties culturelles : ce qu’il ne faut pas manquer !

Paris Vox – Afin d’aider nos lecteurs à faire le tri dans l’imposante offre culturelle de Paris et de l’Ile de France, outre nos réguliers compte-rendus et autres présentations d’expositions et d’événements divers, nous proposerons dorénavant chaque semaine un petit « récapitulatif » des « incontournables » à ne pas manquer  !

Cette semaine  : L’île de la Cité en 2040, le cinéma japonais, la bédé post-moderne et le bois  !



Au cœur de l’Île de la Cité, la salle des Gens d’Armes de la Conciergerie accueillera 20 panneaux de très grand format rétroéclairés, présentant la mission, les objectifs et les propositions issues du rapport de Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux et de l’architecte Dominique Perrault remis au Président de la République. Entre les colonnes séculaires de cette magnifique salle gothique, les visiteurs pourront se plonger dans ce que pourrait être l’Île de la Cité à l’horizon 2040 grâce à des cartes, des projections et des vidéos. L’exposition « Mission Île de la Cité, le cœur du cœur » sera accessible gratuitement du 15 au 19 février ainsi que le 5 mars.

À l’occasion du 80ème anniversaire de La Cinémathèque française, l’exposition « L’écran japonais » retrace, à travers ses collections, l’histoire de ses relations privilégiées avec les cinéastes, producteurs, distributeurs et techniciens japonais, des années 1950 à nos jours. Films, costumes, accessoires, affiches, dessins, photographies, matériels publicitaires, documents précieux et rares sont présentés pour la première fois de manière systématique et qui illustrent un pan méconnu de l’histoire de la réception des films nippons, des grands classiques de Mizoguchi, Ozu ou Kurosawa aux films de genre, d’avant-gardes ou expérimentaux, sans oublier la création la plus récente.

Le Musée des arts et métiers présente « Machines à dessiner », une exposition exceptionnelle, fruit d’une collaboration avec François Schuiten et Benoît Peeters, auteurs des Cités obscures et de Revoir Paris. Pivot de l’exposition, le dessin s’y dévoile comme une activité à la fois technique et poétique, entre précision et imagination.

L’exposition « Promenons-nous dans le bois » de l’Exploradrôme consacre le bois. Le bois évoque la nature, un environnement chaleureux, le savoir-faire artisanal… Mais ses propriétés physiques et ses qualités environnementales sont souvent méconnues. Le bois est aussi biodégradable et renouvelable, c’est le matériau du développement durable ! Il est résistant, léger et isolant. Une poutre en bois est par exemple cinq fois plus légère qu’une poutre en béton et peut résister beaucoup plus longtemps au feu que le métal. Jeux, constructions, maquettes et échantillons permettent dans cette exposition de découvrir ce matériau unique et souvent oublié par les citadins grâce à l’expérimentation et la manipulation.

Fermer le menu