Les « Bobards d’Or » font le plein !

Les « Bobards d’Or » font le plein !

Paris Vox – La 8ème soirée des Bobards d’Or se déroulait hier au Théâtre du Gymnase Marie Bell. Nous vous avions annoncé la soirée ici  : https://www.parisvox.info/2017/01/31/bobards-dor-medias-de-propagande-vs-reinfosphere-rira-bien-rira-dernier. La salle était comble pour célébrer les plus fameux des bobards des médias de propagande. Marion Maréchal Le Pen était notamment présente dans le public.


La soirée sous le patronage de Polémia ne se limitait pas à la présentation des 6 bobards. Le Décodex (https://www.parisvox.info/2017/02/01/decodeurs-monde-diffament-paris-vox/) du Monde était sur l’ensemble des lèvres. Chaque Bobard était « défendu » par un journaliste  afin de justifier que celui-ci était bien le Bobard d’Or en puissance.

Les six journalistes présents sur le plateau représentaient un panel des médias de réinfomation  : Martial Bild (TV Libertés), Charlotte d’Ornellas et Gabrielle Cluzel (Boulevard Voltaire), Yann Valérie (Breizh Info), Caroline Parmentier (Présent ) ou encore le Salon Beige.

Pour chaque Bobard un travail documenté de vidéos et d’articles présentait clairement les preuves du mensonge. Des dessinateurs de presses illustraient la soirée en direct, suscitant bien souvent les rires du public.

bobards

Plusieurs  intermèdes ont eu lieu entre chaque Bobard, le premier concernait les humoristes sur les antennes radios ou télés, un autre était consacré aux meilleurs Tweet, et  Benjamin Dormann a également fait une présentation peu élogieuse de la presse mainstream. Il a notamment  dénoncé pendant sa prise de parole la presse qui vit sous perfusion publique.  Selon son décompte, les subventions à la presse représentent 9.000 € par mois, par journaliste de presse. Un état des lieux des actionnaires des médias a également été présenté.

L’élection du Bobard d’Or était serrée entre le bobard poids lourds et le bobard tintin grand reporter. Il a fallu procéder à un deuxième vote pour les départager.

bobards

Ce sont  Hugo Clément et Yann Barthès, qui officiaient sur Canal + et  avaient fait une visite assez militante de Molenbeek, qui  ont finalement raflé la mise, charge à Martial Bild de leurs  remettre le prix ou du moins d’essayer  !  http://bobards-dor.fr/2017/01/22/bobardsdor2017-il-fait-bon-vivre-a-molenbeek-le-bobard-tintin-grand-reporter/

La soirée était alors conclue par un discours de Jean-Yves le Gallou incitant les médias de Réinformation à créer et produire du contenu qualitatif.

Rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle cérémonie des Bobards d’Or.

 

Fermer le menu