Prison d’Osny : des détenus islamistes radicalisés transférés en urgence

Prison d’Osny : des détenus islamistes radicalisés transférés en urgence

Paris – La prison du Val d’Oise dans laquelle, le 4 septembre dernier, un détenu radicalisé, affilié à Daech, avait agressé deux gardiens, connaît de nouveaux soubresauts liés à l’islamisme.


 

En effet, de nouvelles menaces graves ayant été proférées à l’encontre du personnel de la prison, quatre détenus islamistes ont été extraits d’urgence de l’établissement et transféré dans une autre unité carcérale. Des écoutes avaient permis de révler de nouveaux projets d’agressions.

Le moins que l’on puisse dire c’est que ‘unité de prévention de la radicalisation (Upra) de la maison d’arrêt ne semble pas donner les résultats escomptés, malgré les coûts financiers et humains qu’elle engendre.

Le syndicat Fo pénitentiaire dénonce ces structures comme étant « de la poudre aux yeux » et demande la suppression de l’unité d’Osny. Le syndicat appelle également à un blocage de la maison d’arrêt ce lundi 19 septembre  dès 6 heures du matin.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance