Paris, capitale de la débauche ?

Paris, capitale de la débauche ?

Paris Vox – “Les jupes sont déboutonnées
Les filles ne pensent qu’à être aimées
Les garçons ont les cheveux longs
Et déboutonnent leurs pantalons

Allez viens, viens à Saint Germain”

Voilà ce que chantait Dany au début des années 1990. Une etude de l’IFOP publiée mercredi 4 janvier semble confirmer ce cliché de Paris, ville de débauche. Sur le site de “sexe live” Cam4 a décortiqué la sexualité des parisiens : approche du couple, experiences et pratiques sexuelles. Le portrait qui en est tiré est décapant…


Alors qu’en moyenne les Français connaissent aujourd’hui 11 “partenaires sexuels” (nous ne commenterons pas l’aspect industriel de ce terme), ce chiffre serait de 19 pour les Parisiens. Pareil en ce qui concerne les “coups d’un soir” dont deux tiers des hommes et la moitié des femmes ont déjà fait l’expérience. Ces taux impressionnants se confirment dans de nombreuses pratiques, même les moins « classiques » : orgies (22 % de pratiquants à Paris contre 8 % en province), infidélité (58 % contre 48 %).

De la même façon, Paris est aussi une ville prisée des homosexuels puisque 13 % des parisiens se déclarent ainsi, soit le double de la moyenne nationale. Le taux est encore plus élevé pour ceux qui affirment avoir déjà couché avec quelqu’un du même sexe…

Présentées comme révélant la grande « liberté » de la capitale, ces données peuvent tout autant témoigner du délitement des mœurs qui touchent la Ville Lumière. Devenue ville de l’individualisme, de l’hédonisme et de la consommation, le sexe n’étant plus qu’un « produit » de divertissement comme un autre.