Vendée Globe : fin de course pour Stéphane Le Diraison

Vendée Globe : fin de course pour Stéphane Le Diraison

Paris Vox – Stéphane Le Diraison a connu samedi un triste sort, son bateau a en effet démâté. Selon le coureur  : «  D’après mes premières évaluations, a priori le démâtage serait dû à un ancrage de bastaque (le câble qui tient le mat sur l’arrière) qui aurait cédé. Pourquoi ça a cassé, ça je n’en sais rien  ; ça ne devrait pas casser, surtout qu’on a changé les pièces avant de partir et qu’on a tout vérifié. Toujours est-il que la bastaque a cassé et le mât s’est éclaté en mille morceaux. Cela fait vraiment bizarre, il ne reste plus rien sur le pont, plus aucun câble. Et les filières ont été arrachées au passage donc ça devient dangereux, heureusement que j’ai mon réflexe d’être toujours attaché pendant mes déplacements. »

Cet évènement signifie donc la fin de course pour le skipper. Bien que ce dernier ait passé plus de 12 heures a tout déblayer sur son bateau et ait réussi à fabriquer un mat de fortune de 7mètres, il est désormais impossible pour lui de finir la course avec un tel attelage.

Soulignons que cette avarie est fort heureusement seulement matérielle, Stéphane Le Diraison étant sorti indemne de ce violent accident.

La course est donc finie, mais il faut encore ramener son bateau à bon port jusqu’à Melbourne, d’où il devra ensuite trouver la bonne logistique pour le rapatrier  en France.  Il devrait atteindre Melbourne au plus tard, le 30 décembre.

Pas de chance pour le skipper, qui était passé neuvième au classement et qui naviguait sur un bon rythme depuis le départ, le 6 novembre dernier.

En tête de course, Armel Le Cléach à compléter 67 % du parcours, et il devance Alex Thomson et Jeremie Beyou. Déjà 9 marins ont abandonné depuis le départ de cette course.

Fermer le menu