Les élus chassent aussi les Pokemons

Les élus chassent aussi les Pokemons

Paris Vox – Les administrés de Villejuif peuvent être rassurés sur le sérieux et la maturité de leur adjoint aux finances, Philippe Vidal. Celui-ci a en effet annoncé fièrement sur sa page Facebook sa première capture d’un Pokemon, dans le cadre du jeu Pokemon Go.


 

« Je viens de capturer mon 1er Pokémon dans mon salon et je bénéficie d’une arène devant ma porte (et moi qui croyais qu’elle se trouvait dans la salle du Conseil Municipal !)‪#‎help ! » ? Voilà ce que l’élu a écrit sur son profil Facebook, démontrant que la « folie Pokemon» ne touchait pas que les enfants et les adolescents attardés.

Sorti en juin dernier, l’application « Pokemon Go » a déjà été téléchargée par plus de 6 millions de français.

Pokémon Go est un jeu en réalité augmentée. Le projet est créé conjointement par The Pokémon Company et Niantic, ancienne filiale de Google responsable du jeu en réalité augmentée Ingress. Le jeu est disponible depuis juillet 2016 sur les plateformes iOS et Android. Tout comme dans la série de jeux vidéo, le but est de capturer des Pokémon.

Au lancement du jeu, celui-ci devient rapidement un phénomène de société. L’application, qui n’est pas encore téléchargeable officiellement dans tous les pays, dépasse localement ou mondialement le nombre de téléchargements de Twitter, Tinder, WhatsApp ou Snapchat, fait monter l’action de Nintendo de 93,2 % en une semaine à la bourse de Tokyo ; il est à l’origine de nombreux faits divers.

Le 2 août 2016, un peu moins d’un mois après son lancement, le jeu, qui est gratuit, aurait atteint les 100 millions de téléchargements dans le monde.

Fermer le menu