Paris 13 : Victor Gambet, un aviateur décédé en 1915, honoré

Paris 13 : Victor Gambet, un aviateur décédé en 1915, honoré

Paris Vox – L’école élémentaire Choisy dans le 13ème arrondissement va mettre à l’honneur l’aviateur Victor Gambet décédé en 1915 pendant la Première Guerre Mondiale.

Une belle initiative à signaler dans une école du 13ème arrondissement de la Capitale. Les élèves de CM2 et les enseignants ont sollicité la mairie pour mettre à l’honneur Victor Gambet. Ce dernier enseignait dans l’école rue de Choisy avant d’être mobilisé pour rejoindre l’armée pendant la première guerre mondiale. L’enseignant, affecté dans l’aviation, trouvera la mort lors d’une mission d’observation.

La Mairie de Paris nous livre une biographie de Victor Gambet.

Victor Eugène Gambet, fils d’instituteur, est né à Montléry, le 09 septembre 1879. Le 21 août 1903, il est officiellement nommé instituteur stagiaire à Villejuif puis devient instituteur à l’école de garçons du 103 avenue de Choisy dans le 13ème jusqu’à «l’ordre de mobilisation générale» où il se porte volontaire pour s’engager dans l’aviation. Nommé sous-officier à la base aérienne de Pau, il rejoint le 102ème Régiment d’Infanterie, loin de sa femme et ses deux filles, alors âgées de 10 et 6 ans.Lors du premier conflit mondial, l’aviation française est peu développée (elle compte 159 avions contre258 appareils austro-allemands) et va évoluer très rapidement. Les appareils à l’époque sont très fragiles:ils sont construits en bois et leurs ailes en toile et il arrive qu’ils se brisent en vol, en particulier pendant les violentes manœuvres de combat. Pour apprendre à piloter, les aviateurs sont lâchés seuls aux commandes de leur appareil ; 30 % des jeunes pilotes meurent pendant la première année de formation,lors d’accidents au décollage.Le 22 octobre 1915, en mission d’observation, le biplan de Victor Gambet s’écrase sur Pontoux-sur-l’Adour, dans les Landes. Gravement blessé, il décède à l’hôpital temporaire de Pontoux.Le travail des cinquante-trois élèves de CM2 a été distingué par sa qualité par le prix de Mémoire attribué par la Fondation André Maginot qui a remis cette récompense en 2018 à l’Hôtel de Ville de Paris.

La plaque qui va être apposée

«EN HOMMAGE À

VICTOR GAMBET

1879-1915

INSTITUTEUR ET AVIATEUR

MORT POUR LA FRANCE

À L’INITIATIVE DES ÉLÈVES DE L’ÉCOLE.»

Fermer le menu