La principale station d’épuration d’Île-de-France ravagée par un incendie

La principale station d’épuration d’Île-de-France ravagée par un incendie

Paris Vox – Située à Achères, dans les Yvelines, la principale station d’épuration de la région parisienne est actuellement à l’arrêt suite à l’incendie qui s’y est déclaré. Cet incendie n’a pas fait de victime mais d’importants dégâts matériels qui pourraient avoir d’importantes conséquences écologiques.

Il a fallu de longues heures aux pompiers pour maîtriser le sinistre et le traitement des eaux a dû être interrompu.

La station d’épuration de Seine-Aval, créée en 1940, est l’une des plus grandes du genre en Europe et traite pas moins de  70 % des eaux usées de l’agglomération parisienne. Elle est exploitée par le Syndicat interdépartemental pour l’assainissement de l’agglomération parisienne (Siaap).

L’incendie aurait démarré dans le bâtiment contenant les cuves de chlorure ferrique qui permettent le traitement chimique des eaux. Conséquence immédiate  : des risques de mortalité piscicole en aval de l’usine. En clair  : empoisonnement des eaux par baisse drastique du niveau d’oxygène.

Pour le moment, une partie des flux de la station endommagée ont été redirigés vers les autres stations d’épurations du réseau francilien.

Fermer le menu