Décès suspect à l’hôpital Lariboisière : l’enquête pointe des « dysfonctionnements »

Décès suspect à l’hôpital Lariboisière : l’enquête pointe des « dysfonctionnements »

Paris Vox – L’enquête interne sur le décès inexpliqué d’une patiente aux urgences de l’hôpital Lariboisière en décembre dernier à Paris pointe « une série de dysfonctionnements » dans sa prise en charge, dans un contexte plus général de manque de moyens.

Selon les conclusions de l’enquête dévoilées lundi, la « surveillance » de la patiente de 55 ans, retrouvée morte presque 12 heures après son admission, son « identification » erronée et un « délai de prise en charge très important » font partie des principales défaillances soulevées dans le rapport commandé par l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) et l’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France, qui ne précise pas les causes du décès, encore inconnues et relevant d’une enquête judiciaire.

Fermer le menu