Yvette Horner est décédée lundi à l’âge de 95 ans

Yvette Horner est décédée lundi à l’âge de 95 ans

Paris Vox – La reine des bals populaires et de l’accordéon Yvette Horner est décédée lundi à l’âge de 95 ans à Courbevoie.


Avec des milliers de concerts à son actif, des centaines d’albums vendus à des dizaines de millions d’exemplaires, l’égérie de Jean-Paul Gaultier, Yvette Horner aura eu 64 ans d’une carrière flamboyante achevée en 2011 à l’âge de 88 ans.

Née à Tarbes (Hautes-Pyrénées) le 22 septembre 1922, elle étudie le piano avant d’être mise à l’accordéon par sa mère. La jeune femme se montre particulièrement brillante et en 1948, elle est la première femme à remporter la Coupe du monde d’accordéon. Trois ans plus tard, Yvette Horner forme son orchestre et commence ses premières tournées.

Elle devient populaire grâce au Tour de France dont elle est la mascotte. Pendant onze ans, elle apparaîtra sur le toit d’une voiture publicitaire de la caravane, jouant de l’accordéon sous les acclamations du public.

A la fin des années 1980, après le décès de son mari, elle change de look sous la houlette de Jean Paul Gaultier. Elle troque alors sa chevelure noire pour un roux flamboyant, adopte des tenues extravagantes et redevient à la mode.

 

Depuis lundi, les messages sont nombreux pour rendre hommage à cette artistique qui, à bien des égards, fut un symbole de la France populaire.

Fermer le menu