Meaux : Vol avec violence sur une octogénaire, le verdict

Meaux : Vol avec violence sur une octogénaire, le verdict

Paris Vox – Début août, une femme de 81 ans avait été agressée a Meaux. Jeudi dernier le tribunal a condamné son agresseur à 18 mois de prison, dont 9 mois ferme. Retour sur une violente agression et une peine qui peut paraître bien clémente. 


Une octogénaire violemment agressée dans un cimetière.

Nous sommes le 8 août dernier. Une dame âgée de 81 ans est dans le cimetière de Meaux (Seine et Marne). Elle vient pour se recueillir sur la tombe de son mari défunt. Celui-ci est décédé depuis une dizaine de jours seulement. Soudain, son agresseur s’approche de l’octogénaire pour lui dérober son sac à main. Le vol est rapide et violent. En arrachant le sac, la personne âgée perd l’équilibre et chute lourdement au sol.

Bilan pour la victime, le col du fémur est cassé. De e fait, 90 jours d’interruption temporaire de travail lui sont prescrits dans un premier temps.

Le voleur s’enfuit avec son butin. Ou plutôt ce qu’il croit comme tel… Le sac présente bien peu d’intérêts, ni argent ni bijoux ne se trouvent dedans. Le sac est alors jeté négligemment dans une maison attenante. L’agresseur prend la fuite…

Le commissariat de Meaux chargé de l’enquête a à cœur de la résoudre. Le cimetière n’est pas équipé de caméras de surveillance, et l’agression semble avoir été commise alors qu’il n’y avait aucun témoin alentour. Cela s’annonce à priori délicat pour retrouver l’agresseur…  Pourtant, en refaisant le parcours de la personne âgée, on se rend compte qu’elle a été suivie sur près d’un kilomètre.

L’étau se ressère autour d’un jeune homme que l’on voit sortir en courant du cimetière. Le suspect est bien connu des services de police pour des vols et autres recels. Il est tout juste majeur depuis quelques semaines. Interpellé et placé en garde à vue, l’individu reconnait les frais qui lui sont reprochés.

Lors de son passage devant le tribunal, jeudi, la justice à condamné l’agresseur à dix-huit mois de prison dont neuf mois ferme. La victime est de son côté en centre de rééducation avant de retrouver sa maison de retraite prochainement.

 

Fermer le menu