Perquisition au siège d’EDF

Perquisition au siège d’EDF

Paris Vox – Hier matin, jeudi 21 juillet, les enquêteurs de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) ont réalisé une perquisition au siège de l’EDF, avenue de Wagram à Paris. Après une entrevue avec le secrétaire général du groupe, Pierre Todorov, ils ont saisi un certain nombre de documents.
Cette opération de contrôle fait suite à l’ouverture d’une enquête concernant « l’information financière donnée aux marchés par EDF depuis 2013 ». En clair, les enquêteurs cherchent à déterminer si les investisseurs ont été correctement et honnêtement informés des événements et éléments pouvant jouer sur l’action boursière du groupe.
L’enquête porte principalement sur le programme de rénovation de l’ensemble des centrales nucléaires, un dossier de plus de 55 milliards d’euros, et sur « Hinkley Point », projet de de construction en Angleterre de deux réacteurs nucléaires de nouvelle génération pour 22 milliards d’euros.
Ni EDF ni l’AMF n’ont souhaité faire de commentaires suite à cette perquisition.

Fermer le menu