Beaumont-sur-Oise : assassinée par sa voisine de chambre

Beaumont-sur-Oise : assassinée par sa voisine de chambre

Paris Vox – « Lydie », patiente au centre psychothérapique « Les Oliviers » à Beaumont-sur-Oise, ne pourra pas se rendre à la « Mad Pride » de samedi prochain. Elle est est morte sous les coups de sa voisine de chambre, le personnel intervenant trop tard pour parvenir à la réanimer et à la sauver.


L’agression a été particulièrement violente puisque la patiente criminelle a mis un oreiller sur la tête de « Lydie » pour l’étouffer avant de lui arracher les yeux.
Horrifié et sous le choc, l’entourage de la victime peine toujours à comprendre le drame et s’interroge sur la sécurité au sein du centre de soins psychiatriques. Une enquête interne a d’ailleurs été ouverte.
« Lydie », âgée de 60 ans, était soignée pour schizophrénie depuis environ une quinzaine d’années.
Ce n’est pas le premier drame qui endeuille cet établissement. En 2009, une femme trisomique était déjà morte sous les coups d’un autre patient. À l’époque, une source syndicale avait évoqué un manque de personnel nuisant à la surveillance et à la protection des malades.