Faire un don
La réforme des retraites est « une nécessité pour la France », selon Bruno Le Maire

La réforme des retraites est « une nécessité pour la France », selon Bruno Le Maire

Paris Vox – La crise du Covid l’avait fait mettre entre parenthèses mais elle pourrait revenir rapidement sur le devant de la scène. Il s’agit bien évidemment de la très impopulaire « réforme des retraites » que le ministre de l’économie, Bruno Le Maire, a farouchement défendue au micro d’Europe 1.

« La réforme des retraites n’est pas une exigence de Bruxelles mais une nécessité pour la France » a-t-il notamment déclaré, affirmant que c’était le seul moyen « pour que son système de retraites par répartition soit financièrement viable ».

Selon lui, l’obtention de l’aide européenne pour financer le plan de relance n’est pas conditionnée à l’adoption de la réforme des retraites. « Ce n’est pas la Commission européenne qui nous demande quoi que ce soit, ça c’est le raisonnement de Madame Le Pen qui, pour décrédibiliser l’UE et la réforme des retraites, dit que c’est une exigence de Bruxelles » a-t-il assuré.

On peut toutefois légitimement douter de l’absence de corrélation entre les deux alors que ces belles déclarations en faveur de la réforme des retraites précédaient de quelques heures la présentation à Bruxelles du plan de relance français.

Dans ce cadre, selon le ministre, la France touchera « environ 10 %, c’est-à-dire un peu plus de 5 milliards d’euros début septembre sur le montant total qui lui est dû, soit près de 40 milliards d’euros ».

Une somme qui représente 40 % de l’ensemble du plan de relance de 100 milliards d’euros, qui a commencé à être déployé fin 2020

Or, pour être confirmé par Bruxelles, le « plan national pour la reprise et la résilience », comme celui des autres Etats membres, doit satisfaire plusieurs conditions, dont des engagements sur des réformes réclamées de longue date par l’UE. Et c’est notamment le cas de la refonte du système de pensions, recommandée par le Conseil européen en 2019.