Le commissariat de Champigny à nouveau attaqué et assiégé

Le commissariat de Champigny à nouveau attaqué et assiégé

Paris Vox – Jadis existait « la peur du gendarme », aujourd’hui ce sont les gendarmes – et l’ensemble des forces de l’ordre – qui ont peur et se font attaquer jusque dans leurs propres locaux.

Cette fois, dans la nuit de samedi à dimanche, une quarantaine de voyous a assiégé le commissariat de Champigny (94) et tenté de l’envahir. Dans les cités de l’immigration, la haine du flic et de tous les représentants de l’Etat, semble désormais sans limite…

Depuis le début de l’année, c’est au moins la cinquième attaque contre un commissariat de police en région parisienne. Et il n’y a pas de raison que cela s’arrête, les policiers n’ayant une fois encore pas riposté, restant simplement terrés et barricadés en attendant des secours…

Cette nouvelle attaque a fait suite à un accident de scooter durant lequel un «  jeune  » s’est blessé, la police étant immédiatement accusé et les appels aux «  représailles  » se multipliant sur les réseaux sociaux.

La quarantaine d’assaillant n’ayant pas réussi à s’introduire dans le commissariat, des jets de projectiles et des tirs de mortiers d’artifice ont visé le bâtiment et des feux de poubelle ont été allumés. Deux voitures de police et trois véhicules saisis ont également été vandalisé. Une attaque «  préparée et bien organisée  » selon les policiers, bref un acte de guérilla.

Le ministre et le préfet ont, comme d’habitude, dénoncé des actes «  intolérables  » mais dont on voit mal pourquoi ils cesseraient au vu du laxisme dont bénéficient les voyous. Les grandes déclarations se suivent, et les bandes font toujours un peu plus la loi…

Il est vrai qu’il est plus facile de verbaliser des catholiques revendiquant pacifiquement le droit d’assister à la messe…